Skip to content

Qui sommes-nous ?

Mesdames, Messieurs et vous les enfants, bienvenue sur le site de l’Association Culturelle L’Espérance de Neufchâtel-Hardelot : LACENH. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à le consulter que nous en avons eu à le concevoir. LACENH est une aventure extraordinaire alors n’hésitez pas à nous rejoindre soit par le biais de nos cours ou lors de nos différents spectacles, car nous n’avons qu’un seul but : vous faire partager notre passion, celle des Arts.

Président de l’association

denisBouchez

Denis Bouchez

Directeur de l’association

fabriceBouchez

Fabrice Bouchez

Le corps professoral

profs

L’Espérance aujourd’hui

Une équipe pédagogique composée de 25 professeurs, un Conseil d’administration constitué de 16 membres bénévoles, 400 élèves accueillis dans les 4 dominantes enseignées.

Le conseil d’administration

CA

Historique

1908 : Création de la Fanfare L’Espérance.

1972 : Création de l’Harmonie L’Espérance avec l’Ecole de Musique ayant pour mission de fournir des élèves à cet orchestre. Tous les professeurs sont bénévoles (Cuivres et tambours).

1993-2003 : Organisation de l’Ecole de musique (recrutement de professeurs diplômés sur contrat). Création de nouvelles classes instrumentales et de nouvelles dominantes artistiques.

2004 : L’Association est choisie par l’Ecole nationale de Musique et de Danse de Boulogne-sur-Mer comme pôle sud de l’Agglomération du Boulonnais dans le cadre du protocole de décentralisation (7 sites pilotes dans le Nord-Pas de Calais).

2008 : Changement de statuts et création de l’ « Association culturelle L’Espérance » de Neufchâtel-Hardelot qui devient gestionnaire d’un centre de formation et d’apprentissage des 4 dominantes enseignées (Musique, Arts du cirque, Théâtre, Danse).

2011 : L’association représentée par son directeur obtient une licence d’entrepreneur de spectacles délivrée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Dans la foulée, le Conseil Général du Pas-de-Calais reconnait et soutien notre Association en lui octroyant l’Aide à la diffusion sur la totalité de ses activités.